Cabinet de Neuropsychologie
Arrageois - Avesnois
 
90 rue Anatole France, 62223 Saint-Nicolas
 

14 rue Fernand Thomas 59145 Berlaimont

 
06 49 88 98 47

Les DYS.

Les différentes catégories.

Apparaissant au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistant à l’âge adulte, ces troubles ont des répercussions importantes sur la vie scolaire, professionnelle, sociale et peuvent provoquer un réel déséquilibre psycho-affectif. Aussi, leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont très importants.

On regroupe ces troubles en 6 catégories :


• Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.


• Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.


• Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales, communément appelé dyspraxie.


• Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité.


Les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques.


• Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.

 

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…
D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d’un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

La nécessité de faire un bilan pluridisciplinaire.

Afin de pouvoir envisager une orientation scolaire adaptée, attribuer une allocation ou la prestation de compensation du handicap, il est indispensable de connaître précisément la nature du trouble et pour cela, il est nécessaire de réaliser un bilan pluridisciplinaire.

En effet, ce bilan permettra de cerner la nature et l’ampleur du (ou des) trouble(s) impactant votre enfant et il sera alors nécessaire de consulter les professionnels suivants :

un Médecin, le plus souvent neuropédiatre, ou pédopsychiatre,

un Orthophoniste en particulier en cas de trouble du langage oral ou écrit.

un Neuropsychologue ;

un Psychomotricien ou un Ergothérapeute en particulier pour la dyspraxie.

l’Enseignant et l'Équipe Pédagogique qui connaissent bien l’enfant et évalueront les difficultés liées aux apprentissages.

Quel type d’aide pour les DYS ?

La pluridisciplinarité ne doit pas s’arrêter au seul bilan. Elle doit également être la règle pour l’accompagnement des personnes DYS et il apparaît alors comme étant nécessaire que les Médecins, Neuropsychologues, rééducateurs, enseignants, éducateurs, familles puissent tous travailler ensemble pour que l’enfant réussisse.

 

Enfin, c'est en fonction du projet de la personne et de sa situation particulière que les équipes pluridisciplinaires des Maisons Départementales du Handicap (MDPH) proposeront les solutions les plus adaptées. Pour ce faire, elles s'appuient sur le nouveau Guide d’évaluation (GEVA) qui prend en compte tous les aspects de la vie de l'enfant ou de l'adulte et étudient les différents bilans qui ont été réalisés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.